La langue en Ayurvéda

La langue est une partie de notre corps très particulière pour la médecine ayurvédique. Plus qu’un organe pour nous servir à manger ou parler, c’est avant tout le miroir des viscères. D’après l’Ayurvéda, on peut donc en savoir beaucoup sur notre corps en observant notre langue.

Les parties de la langue reliées à notre corps

La langue est divisée en 3 parties reliées à différents organes de notre corps.

Le tiers avant de la langue concerne les poumons, le cœur, la poitrine et le cou. 

La mousse au milieu de cette zone est souvent un signe de faible énergie pulmonaire avec des poumons humides et froids et peut se traduire par un rhume, une bronchite, de l’asthme ou une allergie respiratoire. 

Le tiers central de la langue concerne le foie, la rate, l’estomac et le pancréas. Les petits ulcères de la langue dans l’estomac peuvent être le reflet d’une gastrite ou d’un ulcère peptique.

L’arrière de la langue est relié aux organes de l’abdomen inférieur, tels que l’intestin grêle et le côlon. Si cette partie postérieure de la langue est recouverte d’un revêtement, il s’agit d’ama ou de toxines dans le côlon, indiquant une faible énergie dans cette zone.

Une décoloration et une sensibilité d’une de ces 3 zones de la langue indique un trouble de l’organe correspondant à cette zone. 

La langue est, bien entendu, liée aussi à nos doshas.

Ainsi, une langue blanchâtre indique un dérangement Kapha et une accumulation de mucus. Une langue rouge ou jaune-verte indique un dérangement Pitta. Enfin une coloration noire à brune indique un dérangement de Vata. 

Une langue déshydratée est symptomatique d’une diminution du dhatu rasa (plasma), tandis qu’une langue pâle indique une diminution du dhatu rakta (globules rouges). Nous vous invitons à prendre plus ample connaissance des dhatus dans nos articles dédiés.

Prendre soin de sa langue

Pour l’Ayurvéda, une des meilleures façons de garder la langue en bonne santé est de la gratter quotidiennement. 

Cela élimine toute accumulation de bactéries et de toxines sur la langue pendant la nuit. Plutôt que de brosser la langue, ce qui ne ferait que pousser des bactéries et des toxines, faites-le avec un grattoir ou une cuillère. Pour ce faire, étendez la langue et placez le grattoir aussi loin que possible sur la zone arrière.

En utilisant un long trait, tirez doucement le racloir vers l’avant pour qu’il enlève le revêtement indésirable sur la langue. Rincer le racloir et recommencer si nécessaire. 

L’Ayurvéda dit que gratter la langue ne devrait être fait que le matin sur un estomac vide. 

Se laver la langue est aussi un bon moyen afin de l’observer et, par conséquent, observer la santé des organes internes.

La langue est donc un organe particulièrement important et il est nécessaire de lui accorder une attention particulière.