1er Dhatu : le Rasa Dhatu

L’Ayurvéda considère que notre corps est structuré par 7 Dhatus interdépendants. Le premier dhatu est le plasma qui se traduit par le terme Sanskrit “rasa”.

Les principes du RASA DhatU

Le rasa dhatu  désigne le plasma mais aussi l’ensemble des fluides sécrété par notre corps, que ce soit le sang ou même le lait maternel. Plus précisément, le rasa désigne la substance nourrissante de notre corps.

De ce fait, si cette substance nourrissante est saine, nous ressentons un bien être à la fois corporel et psychique. Cette sensation se ressent lorsque tous nos besoins primaires sont assouvis.

L’élément le plus présent dans le rasa dhatu est l’eau, ce dhatu est fortement lié au dosha Kapha qui contrôle le sang. Le rôle du plasma est de renforcer le sang en lui apportant tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre corps.

Concrètement, lorsque nous mangeons, les éléments présents dans les aliments, air, eau, feu, ether et terre vont être transformés par le dosha Pitta (à travers la bile) qui est responsable de la digestion. La bouillie qui en résulte va ensuite constituer le rasa dhatu (plasma).

Les déchets qui sont issus du rasa dhatu sont rejetés du corps par la transpiration, les selles et l’urine. On les nomme les malas.

Pendant ce temps, les bons nutriments vont être transportés dans le sang par le plasma et amenés jusqu’aux tissus. De ce fait, la qualité des nutriments va être déterminante dans la constitution des tissus qui composent notre corps.

La nécessité de bien entretenir son RASA dhatu

Si on ne prend pas soin de son rasa dhatu, les conséquences sur notre corps peuvent être majeures.

Le résultat d’un rasa déséquilibré est visiblement comparable à la baisse des qualités du Kapha dans notre corps. Nous vous invitons à vous renseigner sur le dosha Kapha si vous souhaitez en savoir plus.

Les principaux symptômes d’un plasma en mauvais état sont :

  • L’assèchement de la peau,
  • L’assèchement du système respiratoire s’illustrant par des quintes de toux,
  • La constipation,
  • La sensation psychologique d’insatisfaction, d’un goût d’inachevé et d’une sensation de détachement désagréable.

Les raisons d’un affaiblissement du RASA dhatu?

Les causes d’un affaiblissement du rasa dhatu sont simples : ce sont les doshas Pitta et Vata. Vata (responsable de nos mouvements) l’assèche car il est principalement constitué de l’élément air tout comme Pitta (responsable de la digestion) par la prédominance de son feu.

Les activités augmentant nos doshas Pitta et Vata dans le corps, réduisent donc notre rasa dhatu. Quelques activités que nous pouvons mentionner sont l’excès de parole, l’hyperactivité, le manque d’hydratation, l’utilisation de la violence, …

Pitta est très sensible aux activités intenses et compétitives, Vata lui aime l’évasion, la vie frivole et frénétique.

Ainsi, la vie qu’on brûle, la quête d’évasion et la vie nomade provoquent obligatoirement un sentiment de déracinement et déséquilibre notre paix intérieure.

Enfin, ce qui peut amener à une détérioration du rasa dhatu est la mauvaise qualité d’agni (feu digestif) qui fabrique le plasma.

Une détérioration de ce feu digestif se manifeste par des lèvres sèches, un assèchement des muqueuses et de la peau.

Ceci est souvent la conséquence d’une mauvaise hydratation.

L’important est donc de trouver le juste équilibre pour son rasa.

Comment bien équilibrer son Rasa ?

Pour bien équilibrer son rasa dhatu, il faut tout d’abord manger ni trop épicé ni trop gras.

Si on cherche à diminuer son rasa dhatu, il faudra en revanche manger épicé. Des aliments tel que le paprika ou le poivre peuvent donc être consommés. Cumulés à une diminution des apports en sucre ou en sel, la diminution du rasa n’en sera que plus importante.

En revanche, si on cherche à augmenter sa quantité de plasma, il est plutôt conseillé de manger des aliments gras tel que des fruits sec (amandes, noix…) mais aussi de la viande.

Le rôle du rasa dhatu est donc très important dans le fonctionnement de notre corps. C’est lui qui transmet les nutriments à nos organes et nos muscles. Il lui donne ainsi l’énergie nécessaire pour faire face à notre activité et à l’environnement extérieur. Si le rasa dhatu est bien équilibré nous le ressentons grâce à un sentiment de bien être et de satiété.