Massage Ayurvédique

Qu’est-ce que le massage ayurvédique ?

Le massage ayurvédique a différentes propriétés qui peuvent vous aider à vous sentir mieux dans votre corps.

Ainsi, il augmente la chaleur de votre corps et améliore votre circulation sanguine et lymphatique et vous permet également de mieux préparer vos défenses immunitaires contre les maladies.

Enfin, d’un point de vue psychologique, le massage ayurvédique augmente votre concentration et votre intelligence. Il peut également vous aider à prendre confiance en vous ainsi qu’à avoir une meilleure conscience de votre corps. Ce type de massage a également pour vertu de régénérer et préserver les qualités de jeunesse.

Le massage ayurvédique a comme objectif l’équilibre des doshas. Le massage ayurvédique se pense et se pratique de manière unique, pour chaque individu. En fonction notamment de la constitution du corps, qui est unique pour chaque être humain, et sur les déséquilibres de vos doshas.

Si vous êtes une personne avec un déséquilibre de Vata, vous aurez besoin d’un massage lent, et régulier. Il vous faudra un cadre rassurant et confortable et l’application de beaucoup d’huile lourde, chaude et nourrissante. Le massage à l’huile est l’une des thérapies les plus efficaces pour pacifier Vata.

En revanche, si vous êtes de type Pitta, alors il vous faut un massage plus stimulant et plus rapide. L’atmosphère doit être moins chaude et le massage pratiqué avec moins d’huile.

Enfin, pour les Kaphas, il sera préférable de choisir un massage sec. Il faut privilégier des poudres ou des massages avec très peu d’huile. Il est nécessaire que le rythme soit très stimulant pour activer votre système lymphatique afin de vous sortir de l’état d’immobilisme, fréquent lorsque Kapha domine.

Principes du massage ayurvédique

Les kaphas, par exemple, ont généralement la peau souple et grasse. Ils ont tendance à être lourds et à craindre le froid. Il est important pour leur équilibre de ne pas appliquer excessivement des produits gras et lourds. En effet, ils pourraient aggraver leurs tendances et provoquer un réel déséquilibre.

A l’inverse, des produits chauds et légers comme l’huile d’amande sont beaucoup plus en adéquation avec l’harmonie d’un corps kapha. De plus, les kaphas apprécient les produits de massages secs à base de poudre.

Le choix de l’huile de massage est déterminant dans la pratique du massage ayurvédique. A cela s’ajoute les différentes formes de massages qui visent à s’adapter à la majorité des constitutions. A travers cette étude de la constitution, on peut en déduire si l’individu est plus sensible à une thérapie du tissu profond, à la polarité ou au « Rolfing ». Il faut être prudent car si un massage n’est pas approprié cela peut aggraver l’instabilité. Si nous restons dans l’exemple des kaphas, qui ont généralement une structure large (musculaire comme grasse). On conseille surtout de procéder au massage des tissus profonds qui sera plus stimulant. Les massages dits légers comme la polarité et l’effleurage n’affecteront peu ou pas la structure solide des kaphas.

Le massage se pratique aussi dans la thérapie ayurvédique appelée Panchakarma. Cette thérapie a pour but de purifier le corps et l’esprit des toxicités. La pratique de l’Abhyanga (technique de massage ayurvédique) se compose d’une friction de la peau avec des huiles appropriées par un voire deux praticiens. L’objectif est de liquéfier les toxines du corps afin de faciliter leur expulsion.

Enfin, une autre dimension de l’Ayurveda intègre le massage, la thérapie des points Marmas. Les marmas sont des points d’énergies spécifiques du corps qui interagissent avec les organes, le métabolisme et les émotions. Il est fréquent de voir cette thérapie comparée à l’acuponcture chinoise. Beaucoup de théoriciens précisent cette similarité par le fait que l’Ayurvéda est le berceau des sciences asiatiques comme la médecine chinoise. Les points Marmas sont stimulés par des pressions digitales et massés avec des huiles spécialisées.

En France et dans les pays occidentaux, les soins ayurvédiques sont devenus célèbres avec les massages ayurvédique et différents formes d’abhyanga.
Leur pratique s’est beaucoup développée ces 10 dernières années. Ces massages sont une adaptation du système ayurvédique indien, prenant en compte l’objectif premier des massages, équilibrer nos doshas.
Mais aussi notre physiologie qui nécessite moins d’huile et plus de variantes de plantes. Ainsi que nos goûts et dégoûts, souvent les massages sont plus conforts et relaxants que les massages qu’on observe en Inde. Cette adaptation est bonne car elle rend les traitements ayurvédiques snehana plus disponibles, accessibles et compréhensibles pour les gens.

Le massage ayurvédique reste un point central de l’Ayurveda. Le massage est l’une des pratiques thérapeutiques majeures. L’Ayurveda a toujours utilisé le massage comme un pan privilégié de sa médecine. Du point de vue ayurvédique, de multiples formes de massage sont utiles pour tous types de personnes. La forme du massage qui sera prescrite dépendra donc de la constitution ayurvédique de la personne, de ses souffrances et déséquilibres.

L’Abhyanga : massage ayurvédique le plus connu et pratiqué

Il se réalise avec des huiles de massage spécifiques sur l’intégralité du corps.

L’Abhyanga est un massage synchronisé du corps suivant les mouvements de la circulation sanguine. Autrement dit, il s’agit d’un massage du corps suivant le sens des poils. La raison scientifique de cette pratique est d’augmenter la circulation sanguine, alimenter les extrémités du corps ainsi que faciliter le travail du cœur.

Les différents types de massage ayurvédique

Le massage ayurvédique diffère si on liste les parties du corps impliquées ou les techniques développées.

Le texte ayurvédique Charak Samhita mentionne directement les bénéfices de l’Abhyanga Sarvanga (massage ayurvédique de tout le corps). Mais aussi de l’Abhyanga Shiro (massage ayurvédique de la tête) et l’Abhyanga Pad (massage ayurvédique du pied). Cela témoigne notamment de l’importance de ces techniques de massage pour ces parties du corps. Dans un autre texte ayurvédique (L’Ashtang Hridayam) on apprend que si nous ne pouvons pas effectuer un massage intégral il faut tout de même masser régulièrement tête et pieds.

Les autres formes d’Abhyanga populaires sont le massage marma et le massage kerala avec les pieds. On observe aussi beaucoup dans l’Inde rurale la pratique du massage ayurvédique postnatal et du nouveau-né. Voici une liste des techniques qui forment l’Abhyanga tel qu’on le pratique aujourd’hui chez soi ou avec un praticien.

Le massage ayurvédique chez un praticien

Si vous n’en avez jamais reçu, vous pouvez vous demandez ce qu’est un massage ayurvédique et quelle est la différence avec un massage « classique ».

Le point d’orgue se situe sur le traitement du corps en profondeur (cellules, système nerveux, tissus,…) mais aussi de l’esprit (anxiété, troubles mentaux, etc.).