Les grands principes de l’alimentation ayurvédique

Les Grands Principes

  • Avoir les six gouts dans son assiette ou dans la journée.
  • Adapter la diététique selon le profil de la personne (prakriti).
  • Bénéfices de l’alimentation ayurvédique : on constate une perte de poids entre 2 et 5kg correspondant à une régulation du corps.
  • On retrouve un regain d’énergie et d’appétit.
  • C’est une diététique qui nous met à l’aise, elle reste confortable et ne se base pas sur la privation.
  • Il y a des aliments clés dans l’ayurvéda mais un aliment n’est jamais tout à fait néfaste ou bénéfique. Le principe de l’équilibre s’applique aussi dans l’alimentation.
  • Quelques aliments clés de l’Ayurvéda : eau chaude, ghi, butter-milk (babeurre ou chaas).

L’avant repas

L’Ayurvéda enseigne que la préparation du repas est un art qui va influer sur les aliments que l’on prépare.

A travers la cuisine nous transmettons des effets positifs ou négatifs sur le mental et physique des personnes qui vont consommer le plat cuisiné. Il est donc primordial de cuisiner des produits frais, de saison.

Il faut cuisiner dans un espace propre et aéré pour que nous ayons un confort dans ce temps manuel.

Enfin, il convient de respecter des principes d’hygiènes maximum. On recommande aussi d’avoir l’esprit en paix et d’éprouver une certaine dévotion dans sa cuisine.

Autres principes alimentaires ayurvédiques

Comme vous pouvez le voir sur la rubrique médecine, un élément fondamental de la constitution physique selon l’Ayurvéda est le système digestif ou feu digestif (jatharagni). C’est via ce feu que nos aliments sont correctement assimilés. Il est donc primordial de veiller sur ce feu. Pour ce faire, il est important d’espacer les repas de 4 à 5 heures. Cela permettra en plus à l’organisme de bien assimiler les aliments. Le repas le plus copieux doit être le déjeuner car au zénith notre feu digestif est lui aussi à son apogée. On déconseille de manger trop et trop lourd le soir car l’énergie demandée pour notre digestion troublera notre sommeil. Autre sujet phare, la quantité de nourriture. Selon l’Ayurvéda, il convient de manger modérément. L’idéal est de remplir 1/3 de l’estomac d’aliments solide, un autre tiers par du liquide (eau, thé, soupe), le tiers restant restera vide. L’air facilite le feu digestif. En somme, il convient de manger seulement lorsqu’on a faim et de ne jamais manger par gourmandise. Il est important de s’hydrater mais il est préférable de ne pas trop boire pendant le repas car cela risquerait de noyer notre feu digestif. Enfin tout comme l’avant-repas, le repas est une activité à chérir et respecter. Il est fortement préférable d’éviter toute distraction comme la télévision, les écrans en tout genre, la lecture, etc. Il faut manger dans un environnement calme et bienveillant. N’hésitez pas à méditer avant et après votre repas pour nourrir votre esprit comme vous le faites avec votre corps.