L’Abhyanga

L’Abhyanga : le massage ayurvédique quotidien

Introduction

L’Abhyanga est une forme unique de massage provenant de la médecine ayurvédique. Le massage ayurvédique a des effets bénéfiques sur le corps, l’esprit et le système immunitaire. Il intègre l’utilisation d’huiles spécifiques qui adoucissent et relaxent les tissus (dhatus).

Le massage ayurvédique est autrement connu sous le nom Abhyanga. La sémantique du mot est la composition de deux mots Sanskrit : Abhi et anga. Abhi signifie « dirigé vers » et anga « mouvement ».

L’Abhyanga est un massage synchronisé du corps suivant les mouvements de la circulation sanguine. Autrement dit, il s’agit d’un massage du corps suivant le sens des poils. La raison scientifique de cette pratique est d’augmenter la circulation sanguine, alimenter les extrémités du corps ainsi que faciliter le travail du cœur.

Description de l’Abhyanga

L’Abhyanga, le massage ayurvédique avec des huiles, est une partie fondatrice et essentielle de la routine quotidienne recommandée par l’Ayurvéda.

On trouve dans les textes ayurvédiques fondateurs les premières recommandations pour la pratique du massage ayurvédique. L’un des Veda dit : « Massez-vous chaque jour tout le corps avec de l’huile. C’est nourrissant, cela apaise vos doshas, donne de l’énergie, de l’endurance, du plaisir et du sommeil. La malaxation de la peau augmente sa longévité et nourrit toutes les parties du corps. ».

Voici une liste non exhaustive des bénéfices associés à une pratique régulière de l’Abhyanga
Augmentation de la circulation en particulier nerveuse.
Tonification des muscles et de notre esprit.
Apaisement du système nerveux.
Lubrification des articulations.
Augmentation de la rapidité d’esprit.
Élimination des impuretés du corps.
Adoucissement de la peau.
Augmentation de l’endurance.
Amélioration du sommeil.

L’Abhyanga passe par l’absorption transdermique des huiles et de leurs remèdes divers. La première conséquence positive est son apport bénéfique pour la peau, le plus grand organe du corps. Le massage augmente l’efficacité de ses fonctions comme l’élimination des toxines ou l’alimentation des tissus. On peut trivialement comparer cette pratique à l’entretien du moteur de sa voiture. Si on huile régulièrement son moteur, il va fonctionner à la perfection et on va allonger sa durée de vie.

L’Abhyanga en pratique

La pratique du massage ayurvédique se fait usuellement le matin, avant la toilette. Le but est d’intervenir à la suite des toxines accumulées dans la nuit. Il est possible d’utiliser l’huile de sésame, une huile de massage aux plantes curatives ou une huile de massage aromatisée.

Si vous choisissez l’huile de sésame, il est préférable d’utiliser celles pressées à froid et sans produits chimiques pour une efficacité supérieure. L’huile de sésame contient des propriétés naturelles antioxydants et protège la peau des agressions extérieures. Elle est aussi réputée pour ses qualités nourrissantes de l’esprit. Afin de purifier l’huile de sésame, faites la chauffer à 100 degrés, retirez la du feu dès qu’elle est à température et refroidissez là avant de la stocker et de l’utiliser. Il est absolument impératif de faire très attention lorsque vous chauffez de l’huile. Les huiles sont très inflammables et très brulantes.

Les huiles de massages ayurvédique aux plantes se composent de diverses plantes qui détiennent de nombreuses vertus. Ensemble, elles renforcent et équilibrent notre corps et notre esprit. Aussi, le massage ayurvédique quotidien (Abhyanga) avec une huile de massage aux plantes décuple les propriétés bénéfiques du massage. La Bala (Sida), le ginseng indien (ashwagandha) et le mimosa pudique (lajjalu) sont quelques-unes des plantes ayurvédiques qu’on trouve dans les huiles de massages aux plantes. La Bala (Sida) est reconnue pour son effet nourrissant sur l’esprit. Le ginseng indien (Ashwagandha) est un puissant adaptogène qui s’allie au corps pour combattre l’anxiété et équilibre nos émotions. Le mimosa pudique (lajjalu) s’utilise en priorité pour faciliter la régénération du système nerveux.

La différence entre le massage ayurvédique (Abhyanga) et le massage classique

L’Abhyanga et les autres formes de massage se ressemblent dans la mesure où ils se composent de techniques de manipulations qui ont été développés et améliorés de génération en génération. Les textes ayurvédiques ne mentionnent pas directement les procédures et techniques de l’Abhyanga. Ils parlent plutôt de « samvahan », ce qui veut dire de doux massages. Mais aussi « peedan » qui signifie presser, comprimer et « mardan » le massage par pressions. Ces termes font échos aux techniques modernes de massages. De nombreuses techniques d’Abhyanga se sont développées au fil des années. Le massage marma et le massage kerala avec les pieds se pratiquaient initialement pour soigner les guerriers blessés. C’étaient alors des secrets biens gardés. Aujourd’hui ils sont enseignés et pratiqués auprès de tout le monde, nous donnant accès à ces sciences séculaires.

L’Abhyanga se distingue des autres massages car il demande systématiquement d’utiliser de l’huile pour masser le corps. De plus, contrairement aux autres massages utilisés principalement pour leur aspect récréatif et relaxant, l’Abhyanga est une procédure thérapeutique. Elle est conseillée notamment pour les crises de vata. De nombreuses huiles sont disponibles s’adaptant à chaque constitution ayurvédique et troubles ressenties. Cette distinction s’applique peu dans les pratiques de massage moderne si elles ne se combinent pas à l’aromathérapie.

Comment fonctionne le massage ayurvédique Abhyanga ?

Utilisez l’huile de massage à une température chaude ou tiède (vous pouvez faire chauffez le récipient de l’huile dans de l’eau bouillante pendant quelques minutes par exemple). Trempez vos doigts dans l’huile et appliquez la délicatement sur l’ensemble de votre corps. Attendez cinq minutes pour laisser le temps à la peau de bien absorber l’huile puis massez le corps en appliquant une pression avec la paume entière et les doigts.

Appliquez une pression légère sur les zones sensibles comme le cœur et l’abdomen. Pensez à utiliser plus d’huile et à passer plus de temps sur les terminaisons nerveuses comme la plante des pieds et les paumes des mains. Il est particulièrement efficace d’utiliser un mouvement circulaire pour les zones rondes comme la tête et les articulations et des mouvements droits pour les bras et les jambes.

Lorsque vous avez terminé, relaxez-vous pendant un quart d’heure, méditez, écoutez de la musique, lisez,… Laissez l’huile, le corps et l’esprit faire leur travail. Ensuite, faites votre toilette pour retirer tout excédent et commencer votre journée. Bien sûr, nos agendas sont différents et ne permettent pas toujours d’accorder un temps quotidien à ce massage, aussi essayez d’avoir au moins trois massages ayurvédiques par semaine pour obtenir un minimum d’effets.